Forêt-Interdite
Allez-vous relever le défi du sortilège de transformation en animal de la foret interdite ?

En quoi serez-vous transformé ?
En invisible Sombral ?
En sage Centaure ?
En fier Hippogriffe ?
En agile Licorne ?


Venez le découvrir en vous connectant avec nos meutes !

* Merci de vous enregistrer avec un pseudo comportant 2 mots et un espace, et en ajout facultatif une lettre avec un point.




Bienvenue
* Invité *

 
AccueilPortailRechercherFAQMembresMémoire de la forêt (wikiki?)S'enregistrerConnexion
  Venez incarner un sorcier en l'an 1490 !
dans le RP Poudlard au temps de la Forêt-Interdite !
La coupe de Juin est remportée par les CENTAURES
Félicitations !
Place aux nouvelles meutes Aquas !

Partagez | 
 

 Edmund Goldstein {utilisable par tous}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Narrateur
Créature de 3è cycle
Créature de 3è cycle
avatar

Empreintes : 4057
Messages : 385

MessageSujet: Edmund Goldstein {utilisable par tous}   Dim 6 Aoû - 23:50

Presentation de Goldstein Edmund

- Genre : garçon

- Age : 15 ans

- Rang Familial: Sang mêlé,
considéré comme né-moldu

Histoire et caractere :

Edmund est le préfet des Poufsouffle. D'une carrure forte, il a des épaules larges et carrées, et une allure assurée. Ses mains possèdent un aspect un peu calleux, son visage est carré, son nez rectiligne, ses yeux noisettes et entourés de cernes luisent d'une lueur perçante. Ses cheveux sont châtain foncés, courts et plutôt raides, mais bien ordonnés.

Coté vestimentaire, il s'habille principalement avec une tenue de seconde main ou d'occasion, rapiéçant lui-même gauchement sa tenue lorsqu'il la déchire ou l’abîme. Il n'est pas rare que ses chevilles dépassent un peu, mais lorsque ce n'est pas le cas, le bas de sa robe fini souvent dans la terre, chose dont il ne se préoccupe guère, et dont les elfes de maisons du château s'occupent de nettoyer.

C'est un adolescent assez réservé sur son parcours avant Poudlard. Sujet qu'il esquive souvent, sauf si ça permet de remonter le moral de quelqu'un. Il possède de nombreux amis dans sa maison, bien qu'il apprécie également beaucoup la solitude, et aime aider les jeunes étudiants dans leurs études ou dans la vie au château. Il est très juste et volontaire et aime beaucoup les travaux des champs et des écuries, qu'il a déjà effectué pour rapporter de quoi survivre, avant sa rentrée au château et durant ses vacances d'été.

Il est le fils d'une paysanne moldue, Selena Goldstein, devenue veuve à la suite de la mort de son mari, affaibli par la maladie qui s'est pris un coup de corne du taureau dominant du coin. Le seigneur du coin l'a peu dédommagé et seule avec un nourrisson, elle ne s'est pas sentie capable de tenir les bêtes et les champs, et a donc revendu des biens de son mari. Mais les hivers étaient rudes et la famine commençait à se ressentir. C'est ainsi que la femme, a dû finir par accomplir des actes immoraux afin de survivre.

Un sorcier en fuite, charmé par la paysanne, a succombé à ses attraits et est devenu son client exclusif, payant grassement la femme pour ses services. Grace à ses pouvoirs qu'il gardait secrets, le mage aida grandement la tenancière dans certaines de ses tâches, en échange de quoi, en plus du reste, elle lui fournissait gite et couverts.

Elle sût un beau jour, qu'elle attendait un enfant, mais ne dit rien à son hôte par peur de sa réaction. Son premier garçon, Gaston, qui malgré son jeune âge aimait soigner les bêtes, découvrit un jour en allant aux écuries que l'homme qui aidait sa mère possédait des pouvoirs. Mais il garda le secret, appréciant le mage, jusqu'à ce jour terrible, où il tomba gravement malade. Le sorcier était parti pour une chose importante qu'il avait à faire, sur le chemin de Traverse -bien qu'il ne mentionna bien sur, pas le lieu à la paysanne. La femme fut désemparée par le déclin de santé soudain de son enfant et alla chercher tout le soutient qu'elle pu dans la ville pour tenter de le soigner. Elle-même ressenti une forte fatigue, qu'elle mit sur le compte de sa grossesse. Hélas une épidémie de peste s'était déclarée dans le hameau voisin; et personne ne voulu ouvrir sa porte à la femme, ni voir l'enfant, de peur d'être contaminé. La mère s'évertua à faire baisser la fièvre de son enfant durant toute la nuit, alors qu'elle pensait que celui-ci divaguait par son état. Il affirmait que l’hôte était un bon sorcier et qu'il le soignerait par ses bons pouvoirs.

Alors qu'elle s'aventurait de nouveau au village, Selena vit des membres de l'Inquisition qui procédaient à l'annonce des morts, qu'ils déclamaient comme des pêcheurs infâmes, dont ils s'appropriait les biens. Un des hommes, qui était un médecin de l'organisation moldue, donnait ce qu'il déclamait comme un antidote saint pour les non-pêcheurs. La femme, après l'avoir pris, le supplia d'aller voir son fils malade et une délégation s'aventura jusqu'à sa chaumière. En voyant de la fumée s'élever de la cheminée, elle sut que son hôte était de retour, bien qu'elle ne savait si elle en était soulagée ou non. Elle ne lui avait rien avoué de sa grossesse, ne souhaitait pas lui laisser la chaumière seul, mais la fatigue la gagnait.

Quand ils ouvrirent la porte, ils tombèrent nez-à-nez avec le mage qui avait une mine empressée et inquiète. Il posa longuement son regard sur la femme, faisant fi du reste du cortège, en lui demandant si tout allait bien pour elle. Elle hocha faiblement la tête, en désignant tristement le lit de son fils. L'Inquisiteur resté sur le seuil de la porte, lui passa une fiole remplie du même liquide qu'auparavant, que la mère s'empressa de porter à son enfant. Le mage plissa les yeux, soupçonneux et avait alors expliqué que l'enfant avait contracté la peste, que le remède de l'homme n'agirait en rien pour le soigner, mais qu'il possédait lui, une immunité et probablement un moyen de le guérir. En pleur la paysanne le supplia de soigner son fils. Mais un des membre de la brigade d'Inquisition, s'insurgea et affirma avoir déjà vu le visage du mage comme un des sorciers recherchés par l'organisation. Aussitôt les hommes l'accompagnant furent sur le qui-vive. La femme eut beau protester, implorant qu'on laisse le temps à son hôte de soigner son fils, l'un d'eux lui répliqua que si un adepte du démon le soignait, Gaston serait alors considéré comme un adepte du démon et serait brulé vif ou tué et elle également.

Après une bataille pèle-mêle, au cours de laquelle l'hote avait fait preuve de magie, l'un des hommes de l'Inquisition sorti en criant au démon sur son passage et appelant à l'aide pour le chasser et le tuer.  Voyant les chevaliers arriver à la rescousse, le sorcier ne trouva pas d'autres choix que de partir immédiatement, transplanant au loin, laissant la femme et le garçon malade seuls.

Ce dernier mourut dans la nuit, laissant la paysanne en larmes et rageuse de n'avoir pû essayer le remède du sorcier pour le sauver. l'Inquisition la surveillait constamment: elle avait subit un lourd interrogatoire, au cours duquel elle avait clamé son innocence et son ignorance, ils avaient du la relâcher pour essayer d'attraper le sorcier, sans succès. Elle n'eut plus aucune nouvelle de l'homme. L'un des Inquisiteurs, réclama cependant quelques pièces en dédommagement pour amande. Elle accepta pour retrouver sa liberté, mais resta sous la surveillance d'un chevalier du coin. Celui-ci payait parfois ces services, qu'elle avait repris occasionnellement, aussi lorsqu'elle accoucha d'Edmund, avec un peu de retard et complication, personne ne soupçonna qu'il fût le fils du sorcier. Mais Selena le savait, car c'était bien son deuxième enfant qui l'avait protégé, avec son sang magique, de la contamination de la maladie qui avait emporté son premier fils légitime.

Dans son enfance, Edmund apprit à vivre avec peu de moyens et aida du mieux qu'il pût sa mère dans les travaux des champs et avec les bêtes dès qu'il fut en age. Sa mère continua parfois ses services auprès des hommes, quand l'argent manquait où que la récolte n'était pas suffisante. Elle accoucha d'une petite fille, moldue blonde aux yeux bleus, Eleanor, de trois ans la benjamine d'Edmund. A l'aube de ses 5 ans, lorsqu'il entra dans la chambre sans permission, il comprit ce que faisait parfois sa mère pour survivre, et se jura de tout faire, de travailler dur, pour éviter que ça se reproduise. Ce fut à ce moment que ces pouvoirs se manifestèrent. Les sacs de grains s'envolaient parfois tous seuls à leur place, les plantations s'épanouissaient quand il s'en occupait, les récoltes devenaient plus abondantes, s'effectuant parfois sans qu'il eut besoin de s'en occuper, les couches sales d'Eleanor se lavaient comme par magie. Le balais semblait prendre vie et faire sa besogne sans aide.

Edmund en fit part à sa mère, légèrement paniqué, et celle-ci parut effrayée mais pas surprise. Selena lui raconta alors la nuit de la mort de son premier fils avec le sorcier hébergé. Bien qu'elle ne raconta pas, Edmund comprit qu'elle était la raison de la présence du sorcier et la relation qu'il avait entretenue avec sa mère. Cette dernière pensa à déménager, de peur que quelqu'un les surveillant ne surprenne les pouvoirs du garçon et ne fasse le lien avec le sorcier.

Ce ne fut que lorsqu'il eut 8 ans, que Selena trouva le moyen de partir sans se ruiner ni se faire repérer. Elle épousa un fermier d'un hameau plus éloigné, pas reconnu pour sa beauté mais qu'elle trouvait travailleur et gentil. Elle lui donna comme dot, la vente de sa chaumière. Il espérait avoir un fils pour l'aider plus tard dans les champs et la ferme, et reprendre le flambeau familial après lui. Selena lui assura qu'Edmund était un bon garçon et travaillerait bien, en attendant son héritier.  

Il accepta sans plus de difficulté les enfants de sa nouvelle femme, Edmund du haut des 8 ans lui donnait une très grande satisfaction dans son travail, quand à Eleanor elle était très belle, déjà à 5 ans, ressemblant à sa mère, la dot ne serait pas faramineuse pour la marier.
Edmund ne sut jamais si le fermier avait compris qu'ils étaient issus d'un travail honteux de sa mère, qu'ils n'avaient pas le même père, ou qu'elle avait dû donner de son corps pour survivre, car jamais il n'y fit la moindre allusion.

Un an après son mariage, Selena donna naissance à une petite fille, Liza, brune, aux yeux chocolat. Le fermier avait été un peu déçu de n'avoir son héritier, mais ne perdait pas espoir. Edmund s'occupait de ses deux soeurs, et partait aux champs aider son père adoptif ou soigner les bêtes.

Un an plus tard, Selena donna enfin naissance à un garçon, brun et bien portant, après plusieurs complications. Le fermier fut tellement heureux qu'il l'annonça partout à la cantonade. La mère quand à elle, dut rester alité pendant deux semaines. Ce fut Eleanor qui s'occupa du nourrisson, quand il ne s'agissait pas de le nourrir, et de la maisonnée. Edmund l'aida le plus possible. Il essayait au mieux de contrôler ses pouvoirs quand il travaillait à l'extérieur, mais partagea ce secret avec sa soeur à ce moment afin de mieux l'aider.  

Quand Selena fut remise sur pied, le fermier envoya bien plus souvent Edmund travailler aux écuries du seigneur ou aux champs des fermes voisines, qu'à ses propres champs. Le garçon se demanda s'il ne faisait pas ça pour laisser la place pour son futur fils légitime. Mais toujours, le fermier répondait qu'il devait aussi rapporter de l'argent pour subvenir aux futurs besoins de la famille et des deux filles, et que ça lui faisait de l'expérience. Il apprenait à lire et écrire auprès des servants du seigneur.
Un an s'écoula tranquillement ainsi après la naissance de Peter. De temps à autre, le fermier le reprenait avec lui, de bonne humeur, il ne le comparait jamais avec son fils, et éprouvait toujours de l'affection pour lui. Edmund, sa mère, Eleanor et sa nouvelle famille étaient heureux ainsi.

Puis il reçu sa lettre de Poudlard. Un inconnu habillé de noir était venu chez eux et avait demandé à lui parler seul à seul. A cet instant, en apprenant l’existence du monde sorcier, il eut peur d'être chassé de la ferme et ne se confia qu'à sa mère, lorsqu'elle fut seule avec le petit Peter. Elle sembla aussi surprise que le garçon qu'il existe une école pour apprendre à contrôler la magie ainsi qu'un monde à part et des lois. Mais passé ce premier sentiment, elle fut soulagée que son fils soit entre de bonnes mains, loin des membres de l'Inquisition et leurs possibles soupçons qu'elle avait toujours redouté. Elle avait alors annoncé à son nouveau mari, Mr Walker, que son précédent mari, Mr Goldstein -dont ces deux premiers enfants avaient pris le nom- avait inscrit son fils héritier dans une école lointaine et prestigieuse, souhaitant en faire un savant avec la dot qu'il avait reçu en mariage. Il s'agissait bien sur d'un mensonge, Poudlard étant gratuite pour tout enfant sorcier. Face au regard scrutateur du fermier, l'envoyé du ministère n'avait pas cillé, non plus que sa femme. Aussi, bien que ça ne l'enchantait guère, il ne put refuser que sa jeune aide parte faire des études dans des livres.

Durant le moment entre la rentrée et la réception de sa lettre, ainsi que ses achats, fait avec de l'argent gardée par sa mère qu'il échangea à Gringotts, il ne chauma pas ; à l'aide de potions remue-méninges, il apprit les derniers rudiments de la lecture et de l'écriture le soir, et aida encore plus son père adoptif à la ferme le jour afin que celui-ci ne soit pas trop déçu.

C'est avec impatience qu'Edmund alla à Poudlard. Il fut un enfant brillant, surtout en soins aux créatures magiques, mais, considéré comme un né-moldu car ne connaissant pas son père ni le monde magique et ne voulant avouer ce que sa mère avait fait, il fut rejeté par une grande communauté de sorcier; il fut souvent moqué et raillé. Il apprit à ne pas se livrer sur ce détail et choisir les bons amis. Heureusement, il avait attérit à Poufsouffle et nombreux sorciers là bas n'accordaient pas trop d'importance à la naissance et au statut du sang.

Les années passant, il n'accorda plus d'importance à ces moqueries. Il fut sélectionné dans l'équipe de Quidditch, comme batteur, puis fut préfet, à sa grande joie. Chaque retour de Poudlard, il apportait un peu de nourriture à sa famille qu'il demandait aux elfes des cuisines près de sa salle commune. Mr Walker et ses enfants ne surent jamais le secret d'Edmund, quand à Eleanor, elle fut promise à un homme de bonne condition, dresseur de chevaux, l'été des 15 ans d'Edmund. Il était très proche d'elle et elle ne le trahit jamais.


Revenir en haut Aller en bas
 
Edmund Goldstein {utilisable par tous}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MAME COLLECTION POUR TOUS
» Tous les personnages de la saison 3
» La plus belle scène de Manga ( tous mangas confondus )
» Tous à Matha, de Jean-Claude Denis
» Festival TOUS EN BD à Clermont - Saint-Beauzire les 15 et 16 mai 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forêt-Interdite ::  :: RP ~ Poudlard au temps de la Forêt :: Présentation personnage-
Sauter vers: