Forêt-Interdite
Allez-vous relever le défi du sortilège de transformation en animal de la foret interdite ?

En quoi serez-vous transformé ?
En invisible Sombral ?
En sage Centaure ?
En fier Hippogriffe ?
En agile Licorne ?


Venez le découvrir en vous connectant avec nos meutes !

* Merci de vous enregistrer avec un pseudo comportant 2 mots et un espace, et en ajout facultatif une lettre avec un point.




Bienvenue
* Invité *

 
AccueilPortailRechercherFAQMembresMémoire de la forêt (wikiki?)S'enregistrerConnexion
  Venez incarner un sorcier en l'an 1490 !
dans le RP Poudlard au temps de la Forêt-Interdite !
La coupe d'Août est remportée par les HIPPOGRIFFES
Félicitations !
Place aux nouvelles meutes Aquas !

Partagez | 
 

 Potty : la course aux échalottes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lumiya Potty
Prédateur redouté
Prédateur redouté
avatar

Maison : Serdaigle
Empreintes : 3774
Messages : 3420

Fiche RP de la Créature

Nom RP Poudlard
: Prof : Mme Lysistrata Djo
Animal : Siamois pur : Espoir directrice

Gallions: 354

MessageSujet: Potty : la course aux échalottes   Mar 24 Juin - 15:58

Voici les deux premiers paragraphes de ce qui pourrait être une parodie de l'Odyssée ^^  Je vous propose de m aider

1)   Les tribulations d’une cuisinière
Ce doux printemps fut favorable aux champs et les terres Méditerranéennes produisirent légumes et aromates en abondance. En cette lumineuse aube, annonciatrice d’un été clément, le doux bruit du sac et du ressac des vagues sur les luxuriantes côtes de Chioggia épargnait aux mouettes les jérémiades du maître de maison de la villa locale. Imposant édifice de marbre pentélique, soutenu par d’élégantes colonnades dont les chapiteaux en feuilles d’Acanthe se fondaient avec le lierre qui, peu à peu s’enracinait dans la demeure et contribuait de pair à la décrépitude et l’ambiance morose qui régnait en ce lieu enchanteur. Surgit sous le porche, le maître de maison, navigateur barbu, bourru et bourré, vêtu d’une ample toge d’un blanc délavé, constellée de tâches e tout genre, lui soutenu par sa chétive épouse tant la boisson avait rompu l’équilibre déjà précaire de son pied bot. Les quelques domestiques qui entretenaient le domaine eurent vite la bonne idée d’aller se terrer dans leurs appartements sous les combles tant ils redoutaient les coups de cravache que Monsieur donner régulièrement pour étancher sa mauvaise humeur. Seule Madame pouvait oser à cet instant contredire son irascible mari. Tout d’abord parce qu’elle ne recevait, elle que des rosses de friables joncs, ensuite, elle était à l’origine de cet élan de colère aux relents d’alcool et pour finir, elle seule avait la répartie suffisante pour dénigrer à juste titre son fringant conjoint.
                Comment une si belle fille d’agriculteurs qu’un laid fils de marchands a consenti a épouser à t’elle eu l’audace de cuisiner du bœuf ? De Kobé en plus, hors de la sphère commerciale que tentait de préserver son époux lors de ses rares instants de sobriété.  Pourquoi ses ancêtres ont-ils soulevé vents et marées pour faire bâtir cette villa au bord de la Méditerranée si c’est pour  manger de la viande rouge ? Autant aller en pleine terre. Les gens côtiers manquent visiblement cruellement de bon sens. Nourrir une bête avec des plantes dont le terreau est bourré de sel ? Que de bassesses. Une autre lubie dont Monsieur a hérité de feus ses ancêtres sont cette immonde basse cour en plein milieux de l’élégant jardin que Madame met tant de soin à entretenir et que les odieuses volailles s’attèlent à déchiqueter de leurs bec acéré. Elles cherchent par la à gagner de la nourriture supplémentaire au détriment des arbustes, moribonds quand ils survivent à leur passage. Pourtant, si dans la propriété certains sont bien nourris, il s’agit bien de ses infâmes bipèdes. Monsieur consacre le peu de ressources qu’il lui reste à faire importer du blé pour ses oiseaux de Stymphale. Seule Madame sait par son charme, échapper à cette politique d’austérité car en effet, elle reçoit une nouvelle robe de soie blanche deux fois l’an. Sur qu’aucune gueuse parmi la centaine de femmes résidant ce bourg rocheux  ne peut se targuer d’avoir plus de superbe.


Voila, l intrigue c est que comme Ulysse, le marchand quitte l'île et ne revient pas . Tous les jours sa femme lui prépare un poulet aux echalottes, son plat préféré. 
Mais que va t il lui arriver? La je n ai pas d'idée...  Je vous propose donc de me soumettre vos idéees que je pourrais peut être ajouter au périple ^^


Mme Lysistrata Djo



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Potty : la course aux échalottes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tomates aux échalottes
» Soupe de Chou-Rouge
» Filets de bar à l’échalote
» Bavettes aux échalotes confites
» Blanquette de lapin à la moutarde et aux échalotes confites

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forêt-Interdite ::  :: Fanfictions/Fan Arts/créations :: Fanfictions-
Sauter vers: